Exposition à la galerie de l'architecture du 30 octobre au 29 novembre 2014

Date : 27/10/2014
Type : Expositions

Le seuil des années 2010 a vu le duo Barré Lambot franchir résolument le pas des grands programmes après avoir patiemment mûri pendant deux décennies une architecture exigeante de logements, d'équipements publics et de programmes civiques. Cet automne, alors que l'on peine à sortir son équivalent dans la capitale, Nouvelle Vague, une tour de logements, accueille ses premiers occupants en lisière de la gare de Nantes et du quartier Malakoff.
Des débuts foisonnants, il leur reste le souci des sites et des textures, des matériaux et de leur mise en oeuvre, et de leurs derniers chantiers l'ambition d'infléchir les typologies par routine admises pour les grands édifices. Ils ont toujours cherché à esquiver le paradigme dominant : ruser mais ne pas négliger puisqu'il faut bien faire avec, tout en donnant les gages du sérieux. Sous leurs airs un peu réservés parfois, les Barré Lambot ne font jamais les choses à moitié.
À 52 ans et à la tête d'une agence d'une douzaine de collaborateurs, le duo est resté fidèle à une tradition de l'exercice et d'une manière d'appréhender le projet, tout en se confrontant résolument aux grands enjeux de notre temps.
Conjuguant matériaux, maquettes et oeuvres de plasticiens, iconographies, cartes et géographies, l'exposition condense l'imaginaire de l'agence. Les disciplines découpent des territoires, tandis que les objets appartiennent à tous : l'architecture se situera toujours au carrefour de pistes précaires et encore mal débroussaillées, le projet nous invitant sans cesse à pousser des reconnaissances vers des horizons variés.
Jean-Louis Violeau, le 21 juillet 2014

Plus d'infos Télécharger cp-expo-barre-lambot-architectes.pdf Partager