Maison Laboratoire

Type : Logements // Lieu : Nantes // Maître d'ouvrage : privé // Département : Loire Atlantique (44)
Période : 2003 - 2010 // Surface : 300 m2

Photographies : Ph. Ruault

DANS LES ANNEES 70, LE PROPRIETAIRE D’UN HOTEL PARTICULIER DU XIXÈME, DOCTEUR EN BIOLOGIE DE SON ETAT, FIT EDIFIE DANS SON JARDIN, UNE CONSTRUCTION DEDIEE A SON ACTIVITE PROFESSIONELLE.

CE BATIMENT ETABLIT SUR DEUX NIVEAUX ABRITAIT DES BUREAUX ET DES LABORATOIRES , UN GRAND GARAGE POUR LES VEHICULES UTILES A L’ACTIVITE.

CETTE CONSTRUCTION EPOUSE SUR UNE LARGEUR DE 5M A PARTIR DE LA RUE, LA PROFONDEUR DE LA PARCELLE SUR 40M DE LONG EN SE RETOURNANT SUR LA LARGEUR POUR LAISSER LA PLACE A UN PETIT JARDIN SUR LEQUEL OUVRE UNE FACADE.

TRES FONCTIONNELLE, ELLE EST CONSTRUITE DE MACONNERIES ENDUITES DE CIMENT, PERCEES D’OUVERTURES REGULIERES DEGAGEANT EN ALLEGE LA PLACE POUR LES PAILLASSES DE LABORATOIRES.

EN 2000, CE LABORATOIRE TROP VESTUSTE DANS CES INSTALLATIONS, EST PROPOSE A LA VENTE.

CHAQUE ESPACE INITIAL, QUE CE SOIT UN BUREAU, UN LABORATOIRE, UNE ANNEXE A PU ETRE TRANSPOSE EN ESPACE A HABITER .

LE PROJET CONSISTAIT DONC A ATRIBUE CHAQUE ESPACE, A LES METTRE EN RELATION ET A LES OUVRIR SUR LES ESPACES EXTERIEURS DE TRES GRANDE QUALITE.

CETTE MAISON S’ORGANISE DONC SUR DEUX NIVEAUX. DEPUIS LA RUE, LA FACADE REVETUE DE VERRE OPALE LAISSE PLACE A UNE LARGE PORTE D’ENTREE .

UN ESCALIER SITUE DERRIERE LA PORTE D’ENTREE ACCEDE 10 MARCHES PLUS HAUT A UN HALL ECLAIRE ZENITHALEMENT. A PARTIR DE CE HALL-ENTREE , S’ORGANISENT EN ENFILADE, UNE SALLE MULTI-MEDIAS PRENANT LA PLACE D’UNE SALLE D’ATTENTE AUX PAROIS REVETUS DE PAVES DE VERRE, DES CHAMBRES OCCUPANT LES ANCIENS BUREAUX ET OUVERTS LARGEMENT SUR LE JARDIN DE L’HOTEL PARTICULIER ET ENFIN LES SANITAIRES ET ANNEXES REINVESTIS.

LA CIRCULATION LONGITUDINALE QUI DESSERT CES DIFFERENTES PIECES, AMENE À UN ESCALIER REJOIGNANT LE NIVEAU REZ DE JARDIN OU SE TROUVENT LES PIECES DE VIE, LIBRES SUR UNE DOUBLE HAUTEUR APRES LA SUPPRESSION DANS L’AMENAGEMENT DU PLANCHER. CE VOLUME CONSERVE L’ENSEMBLE DES OUVERTURES QUI POUR CERTAINES ONT ETE AGRANDIES ET QUI VIENNENT AINSI METTRENT EN RELATION JARDINS ET ESPACES DE VIE .

CE REZ DE JARDIN REJOINT LE NIVEAU DU GARAGE PAR L’INTERMEDIAIRE D’UN RAMPE, AVEC ENTRE, DIFFERENTES PIECES DE SERVICE DESSERVIES PAR UNE CIRCULATION LONGITIDINALE.

DES MENUISERIES EN ALUMINIUM NATUREL PLACEES AU NU EXTERIEUR DES FACADES ENCADRANT SIMPLEMENT L’OUVERTURE RENFORCENT L’IMPRESSION DE CE BATIMENT QUI SIMPLEMENT SE GLISSE ENTRE DES JARDINS, OU LES OUVERTURES NOMBREUSES REFLETENT LE PAYSAGE EN FAISANT DISPARAITRE LE DESSIN DES FACADES ET JUSQU’A LA TOITURE TERRASSE QUI REVETUE D’UN COMPOST VEGETAL S’ORNE A TOUTES SAISONS D’UN VEGETATION SAUVAGE SUR LAQUELLE DONNE LES BATIMENTS ENVIRONNANTS.

A L’INTERIEUR, L’EMPLOI DE CLOISON DE VERRE, DE MIROIR ET D’HABILLAGE VERRIER PROCEDE DE LA MEME MANIERE A FAIRE ENTRER DANS LA MAISON LE JARDIN ET SA VEGETATION.

DES MURS PEINTS EN BLANC, UN SOL EN BETON CIRE DE COULEUR GRIS, VIENNENT EUX AUSSI PAR LEUR NEUTRALITE DONNER UNE LARGE PLACE AU REFLETS DE LA NATURE.

LA MUTATION DE CE BATIMENT EST EVOQUEE SUR UN MUR INTERIEUR, MUR DE MEOELLONS HABILLE PAR LA TRACE DU PLANCHER, DES ENDUITS PLATRE A HAUTEUR DES PAILLASSES ET REVETEMENTS CERAMIQUES ANCIENS… UN RECTANGLE NOIR, INTERVENTION DE L’ARTISTE, ALAIN GUNST, SOULIGNE CETTE COMPOSITION…

 

Partager